Jardin BiO une marque engagée
lundi 4 mars 2013

Jardin BiO soutient l’association Kalaweit pour la protection du Gibbon

Dimanche 3 mars à 16h10, France 2 à diffusé dans son émission « Grandeurs Nature » un documentaire consacré à l’Association KALAWEIT et à son programme de conservation des GIBBONS en Indonésie soutenu par Jardin BiO.

Ce documentaire est une plongée au cœur d’un monde rare et authentique : celui d ‘un homme qui consacre son existence à sauver une espèce en voie de disparition, le Gibbon.

> Voir le documentaire en replay 

 

Jardin BiO’ soutient l’association Kalaweit

Dans le cadre de son adhésion au club 1% Pour la Planète, Jardin BiO reverse pour chaque produit vendu 1% de son chiffre d’affaires à des associations environnementales. C’est à ce titre que depuis 2011 Jardin BiO soutient l’association KALAWEIT dans son combat pour la protection des Gibbons.

L’association Kalaweit

Crée en 1998 par Channe, KALAWEIT est une association née de la volonté de sauvegarder les gibbons à Bornéo et Sumatra et de protéger leur habitat. Les 17 espèces de gibbons sont aujourd’hui menacées. La déforestation pour laisser place aux palmiers à huile et la capture de jeunes pour en faire des animaux de compagnie, en sont les principales causes. Kalaweit est le plus grand projet au monde de sauvegarde avec 250 gibbons et siamangs répartis dans les 2 sanctuaires, 52 employés et plus de 35 000 hectares de forêts sous sa protection.

 

 

Jardin BiO et l’huile de palme

Jardin BiO’ a très peu recourt à l’huile de palme (moins de 15 des 450 produits Jardin BiO’ en contiennent en très faible quantité). De plus il s’agit d’une huile de palme biologique qui ne provient pas d’Indonésie, ni de Malaisie, mais d’Amérique du Sud. Elle est cultivée dans des vallées exemptes de forêt primaire et ne participe donc pas à la déforestation ni à la disparition des singes.

 

29 mars sortie du livre « Le sourire fendu ou l’histoire du Gibbon »

Pour sauver les Gibbons, Chanee fondateur de l’association Kalaweit choisi une nouvelle fois de s’exprimer par l’écriture. Ce cinquième livre est un témoignage fort et intime de son combat.

 

 

 

 

 

Les engagements Jardin BiO